Posts tagged ‘Présidentielle’

Pollution de l’air : ne nous arrêtons plus de respirer à chaque pic de pollution !

Ce matin, Eva Joly s’est rendue au parc André Citroën à Paris, où le ballon Airparif diffuse en temps réel les indices de la qualité de l’air.

« Alors que l’Île-de-France et de nombreuses autres agglomérations traversent un nouvel épisode de pollution de l’air, il est temps de dénoncer l’inaction du gouvernement devant ce drame sanitaire.

Nous ne pouvons pas nous arrêter de respirer, ni quitter la ville à chaque pic de pollution. Il est impératif d’agir contre les émissions polluantes !

En urgence, il s’agit par exemple de mettre en œuvre le contournement des agglomérations pour les camions en transit. Mais il faut surtout préparer l’avenir en dotant la France d’une Agence de l’Air et en supprimant progressivement tous les avantages dont bénéficie le diesel, gros émetteur de particules dangereuses pour la santé. Cela commence par la prise en compte dans le bonus-malus automobile de toutes les émissions polluantes.

Plutôt que d’agir, le gouvernement préfère demander aux personnes fragiles de se protéger ! Pire, il prévoit des dérogations aux objectifs de lutte contre la pollution et laisse les organismes en charge de la mesure de la pollution en situation d’asphyxie financière. Si le gouvernement voulait casser le thermomètre pour cacher la pollution, il ne s’y prendrait pas autrement. »

Eva Joly, candidate écologiste à l’élection présidentielle

Publicités

27 mars 2012 at 15:58 1 commentaire

Eva Joly et les écologistes présentent leur projet présidentiel à Roubaix

Eva Joly était à Roubaix samedi dans une salle comble pour présenter son projet. Le choix d’une ville autre que Paris n’est pas anodin pour des partisan(e)s de la décentralisation…

Voici schématiquement le projet des écologistes défendu par Eva Joly.

 

Voici l’intervention complète d’Eva:

13 février 2012 at 11:24 Laisser un commentaire

« Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire » Pascal Canfin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 février 2012 at 19:14 Laisser un commentaire

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

Eva Joly se confie dans un livre autobiographique. La candidate d’Europe Ecologie – Les Verts, larguée dans les sondages, espère mieux se faire connaître et adoucir son image en se dévoilant davantage.

«Le Parisien» – «Aujourd’hui en France» publie ce mardi dans ses colonnes les «bonnes feuilles» de «Sans tricher» (Ed. Les Arènes). Voici les premiers extraits exclusifs de l’ouvrage de l’ancienne juge d’instruction qui parait mercredi en libraire.

Affaire Elf : «J’ai reçu des menaces de mort»

Eva Joly devient juge d’instruction et s’occupe de l’affaire Elf à partir de 1994. «Une instruction qui allait transformer ma vision du monde (…) L’ Afrique, le continent le plus pauvre du monde, participait à l’enrichissement d’une foule de gens et finançait sans doute une partie de la vie politique française. (…) Ce fut mon premier combat contre les lobbies – et ce ne sera pas le dernier (…) Je dormais avec l’affaire Elf. J’ai subi toutes les pressions et menaces qu’on peut imaginer. Y compris des menaces de mort

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

«Mon norvégien n’est plus assez bon ! Mon langage s’était francisé à l’excès. (…) Dans mon pays natal, la presse me reproche… d’être trop française ! Et pas seulement à cause de ce prétendu accent français qui apparaît maintenant quand je parle norvégien. (…) Je suis littéralement tombée en amour avec la France. Je suis ascendant viking sur vingt générations au moins. Mais une partie de moi (…) a immédiatement résonné avec la France, a fait corps avec elle».


«Sans tricher», Eva Joly, ed. Les Arènes, 248 pages, 18 euros.

31 janvier 2012 at 15:13 Laisser un commentaire

Un président déjà candidat, mais toujours déconnecté des réalités du pays

Nicolas Sarkozy s’est prêté ce soir a un exercice de communication convenu qui tend à mystifier les français en leur faisant croire qu’il est tout entier à sa tâche de président alors que chacun voit bien qu’il est déjà en campagne.

Au delà du flou et des incantations, il termine son mandat comme il l’a commencé. Du bouclier fiscal à la TVA sociale, Nicolas Sarkozy protège les couches aisées et se préoccupe fort peu des souffrances des Français les plus modestes.

Sous le prétexte fallacieux de lutter contre les délocalisations, Nicolas Sarkozy organise en pratique un transfert de plusieurs milliards des consommateurs aux entreprises, sans aucune contrepartie, affaiblissant au passage les collectivités locales.

Les accords « compétitivité-emploi » se transformeront en accords « chantage-emploi », au détriment des travailleurs et des 35 heures. Ils s’inscrivent dans la logique du « travailler plus pour gagner plus » qui est devenu pour tous les Français « chômer plus pour gagner moins.

Par idéologie, Nicolas Sarkozy rejette l’encadrement des loyers qui a pourtant fait ses preuves dans un Etat qu’il a beaucoup cité : l’Allemagne.

Nicolas Sarkozy a fait le choix du repli national plutôt que de l’ambition européenne et d’un projet libéral plutôt que de solutions nouvelles. Les solutions à la crise existent mais elles ne sont pas dans la poursuite des échecs : elles passent par un véritable saut fédéral européen et consistent à prendre le cap de la transition écologique.

30 janvier 2012 at 13:37 Laisser un commentaire

Il existe une autre voie que celle de l’austérité ! Eva Joly

Eva Joly tenait hier une conférence de presse pour rappeler que la voie de l’austérité suivie par le gouvernement notamment pour sauver le AAA français, n’est pas la seule possibilité. (discours en dessous)

 

Bonjour,

 

J’ai tenu à faire cette conférence de presse aujourd’hui pour montrer qu’il existe une autre voie que celle de l’austérité.

 

Nous le savons, ce qui a été dégradé vendredi c’est le sarkozysme. Depuis plusieurs mois Nicolas Sarkozy se posait en gardien protecteur du triple A. Il en avait fait un trésor national comme le lui conseillait Alain Minc, ce grand visionnaire qui affirmait en 2008 que la crise était derrière nous. Mais depuis quelques semaines Le président de la République avait changé de pied : la perte du triple A n’était plus un drame national. Quel manque de cohérence, quelle absence de stratégie…

 

Cela dit, la décision de vendredi c’est aussi la dégradation de l’austérité. Je voudrais vous lire une phrase de l’analyse de S&P qui accompagne la dégradation de la note : « nous croyons que l’austérité budgétaire seule est vouée à l’échec». Je ne fais pas de la politique pour plaire aux agences de notation. Mais quand nos analyses se rejoignent parfois, je ne vais pas changer d’avis !

 

Vous en êtes témoin, cela fait des mois que je le dis : l’austérité généralisée en Europe nous mène dans le mur. Et j’entends déjà ceux qui disent après la perte du tripe A : « il faut un plan d’austérité supplémentaire, il faut un nouveau tour de vis ». Je leur dis : vous vous trompez. Il ne faut pas augmenter la dose d’un médicament qui nous tue. Il faut résolument changer d’ordonnance.

(suite…)

17 janvier 2012 at 17:48 Laisser un commentaire

Lutter contre la spéculation, le mal logement et le logement cher !!!

Après la sortie médiatique d’Eric Cantona la semaine dernière, le logement revient une nouvelle fois sur le devant de la scène. Après le meeting de la semaine dernière autour d’Eva Joly, Jean Luc Mélenchon et Philippe Poutou, sur le mal-logement, la convention sur le logement à Arcueil (ce matin) avait vocation à ancrer la thématique logement dans la campagne. Avec le chômage c’est une des préoccupations principales des françaises et français (et des résident(e)s en France), de ce fait la candidate EELV à l’élection présidentielle souhaite porter haut les propositions écologistes en matière de logement :
Elle s’est prononcée pour une politique du logement « assise sur trois piliers: construire des logements abordables de qualité, encadrer les loyers pour arrêter la spirale infernale du logement cher et rénover nos bâtiments« , ce qui, selon elle, permettra de « créer des emplois qualifiés et non délocalisables » (« 440.000 d’ici 2020 »).

Après le logement elle s’attaque à la dégradation de la France par les agences de notations… Conférence de presse à suivre…

16 janvier 2012 at 17:16 Laisser un commentaire

Articles précédents


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 122 autres abonnés

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031