Tribune des élus EELV Créteil de mars

Tribune mars 2012

MONSANTO MIS EN FACE DE SES RESPONSABILITÉS, ENFIN !

Le tribunal de grande instance de Lyon vient de reconnaître la responsabilité de la société Monsanto, numéro un mondial de l’agro-chimie, dans l’intoxication d’un agriculteur charentais par un puissant herbicide, produit par la firme, le lasso. Monsanto devra indemniser l’agriculteur de la totalité de son préjudice. Il s’agit d’une première en France. Paul François, céréalier à Bernac, avait reçu  au visage des vapeurs de Lasso. Très rapidement pris de troubles graves, il avait dû interrompre son activité pendant près d’un an  avant d’obtenir en justice la reconnaissance de ses troubles comme maladie professionnelle.
Il est devenu depuis le porte-parole des victimes des pesticides. C’est la première fois que la société Monsanto aura à payer des dommages et intérêts à une de ses victimes. L’entreprise avait pourtant tout tenté auprès des autorités françaises pour que l’herbicide Lasso ne soit pas retiré du marché français, alors qu’il était déjà interdit par plusieurs pays comme la Belgique ou le Royaume-Uni dès  les années 90. Il aura fallu attendre 2007 pour qu’il le soit enfin en France !
Pour Europe Écologie-Les Verts, cette décision est une excellente nouvelle devant être amenée à faire jurisprudence, car des milliers d’agriculteurs manipulent chaque jour en France des produits extrêmement toxiques dont les fabricants nient systématiquement le lien pouvant être fait avec les maladies qu’ils entraînent.
Face aux pressions des multinationales qui font prévaloir leurs profits au détriment de l’intérêt général et des objectifs de santé  publique, il est temps d’introduire dans le droit français la possibilité des “class actions”, ou actions de groupe, qui permettront aux citoyens de se battre à armes égales avec les grandes firmes.
Il est temps aussi que soit réellement appliqué le règlement REACH, conçu pour garantir un niveau de protection élevé des  consommateurs et de l’environnement dans l’Union européenne. Il permettrait d’interdire de manière préventive des produits tels que le Lasso, quelles que soient par ailleurs les actions de lobbying opérées par les grands groupes pour pouvoir continuer à vendre en toute liberté de véritables « poisons ».

Catherine de Luca

21 février 2012 at 20:12 Laisser un commentaire

Eva Joly et les écologistes présentent leur projet présidentiel à Roubaix

Eva Joly était à Roubaix samedi dans une salle comble pour présenter son projet. Le choix d’une ville autre que Paris n’est pas anodin pour des partisan(e)s de la décentralisation…

Voici schématiquement le projet des écologistes défendu par Eva Joly.

 

Voici l’intervention complète d’Eva:

13 février 2012 at 11:24 Laisser un commentaire

Surchauffe du réseau électrique à Créteil…

Les Bleuets sont maudits. Hier, plus de 200 habitants de ce quartier de Créteil se sont réveillés dans le noir, grelottant de froid. Un nouveau coup dur qui a touché les bâtiments des rues Marcoussis et Survage, dû à « une surcharge de tension ». (le Parisien du 9 février 2012)

Les habitant(e)s ont été accueilli à la Maison Pour Tous du quartier.

 

Cet épisode malheureux démontre s’il en est besoin que le réseau électrique français a besoin d’être diversifié…

9 février 2012 at 17:27 Laisser un commentaire

« Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire » Pascal Canfin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 février 2012 at 19:14 Laisser un commentaire

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

Eva Joly se confie dans un livre autobiographique. La candidate d’Europe Ecologie – Les Verts, larguée dans les sondages, espère mieux se faire connaître et adoucir son image en se dévoilant davantage.

«Le Parisien» – «Aujourd’hui en France» publie ce mardi dans ses colonnes les «bonnes feuilles» de «Sans tricher» (Ed. Les Arènes). Voici les premiers extraits exclusifs de l’ouvrage de l’ancienne juge d’instruction qui parait mercredi en libraire.

Affaire Elf : «J’ai reçu des menaces de mort»

Eva Joly devient juge d’instruction et s’occupe de l’affaire Elf à partir de 1994. «Une instruction qui allait transformer ma vision du monde (…) L’ Afrique, le continent le plus pauvre du monde, participait à l’enrichissement d’une foule de gens et finançait sans doute une partie de la vie politique française. (…) Ce fut mon premier combat contre les lobbies – et ce ne sera pas le dernier (…) Je dormais avec l’affaire Elf. J’ai subi toutes les pressions et menaces qu’on peut imaginer. Y compris des menaces de mort

«La presse norvégienne me reproche… d’être trop française !»

«Mon norvégien n’est plus assez bon ! Mon langage s’était francisé à l’excès. (…) Dans mon pays natal, la presse me reproche… d’être trop française ! Et pas seulement à cause de ce prétendu accent français qui apparaît maintenant quand je parle norvégien. (…) Je suis littéralement tombée en amour avec la France. Je suis ascendant viking sur vingt générations au moins. Mais une partie de moi (…) a immédiatement résonné avec la France, a fait corps avec elle».


«Sans tricher», Eva Joly, ed. Les Arènes, 248 pages, 18 euros.

31 janvier 2012 at 15:13 Laisser un commentaire

Un président déjà candidat, mais toujours déconnecté des réalités du pays

Nicolas Sarkozy s’est prêté ce soir a un exercice de communication convenu qui tend à mystifier les français en leur faisant croire qu’il est tout entier à sa tâche de président alors que chacun voit bien qu’il est déjà en campagne.

Au delà du flou et des incantations, il termine son mandat comme il l’a commencé. Du bouclier fiscal à la TVA sociale, Nicolas Sarkozy protège les couches aisées et se préoccupe fort peu des souffrances des Français les plus modestes.

Sous le prétexte fallacieux de lutter contre les délocalisations, Nicolas Sarkozy organise en pratique un transfert de plusieurs milliards des consommateurs aux entreprises, sans aucune contrepartie, affaiblissant au passage les collectivités locales.

Les accords « compétitivité-emploi » se transformeront en accords « chantage-emploi », au détriment des travailleurs et des 35 heures. Ils s’inscrivent dans la logique du « travailler plus pour gagner plus » qui est devenu pour tous les Français « chômer plus pour gagner moins.

Par idéologie, Nicolas Sarkozy rejette l’encadrement des loyers qui a pourtant fait ses preuves dans un Etat qu’il a beaucoup cité : l’Allemagne.

Nicolas Sarkozy a fait le choix du repli national plutôt que de l’ambition européenne et d’un projet libéral plutôt que de solutions nouvelles. Les solutions à la crise existent mais elles ne sont pas dans la poursuite des échecs : elles passent par un véritable saut fédéral européen et consistent à prendre le cap de la transition écologique.

30 janvier 2012 at 13:37 Laisser un commentaire

Tribune de février : Faisons pousser des Jardins solidaires…

Tribune fev 2012

Faisons pousser des Jardins solidaires…

Concilier la préservation de la nature et de la biodiversité, une alimentation saine et le lien social : voilà ce qu’apportent les jardins partagés, jardins familiaux et autres initiatives associatives qui permettent aux habitants de faire vivre des espaces parfois délaissés tout en construisant un nouveau rapport aux produits de la terre.

En renforçant la vie de quartier autour d’une activité collective, en redonnant à la nature toute sa place dans la ville et en améliorant le cadre de vie, ces jardins favorisent également l’accès des ménages les plus modestes à des produits sains et de qualité, et proposent des espaces d’insertion ou d’éducation à l’environnement. En deux mots ce sont autant de possibilités de créer de nouveaux espaces de rencontre et de bien être.

C’est le sens de l’initiative régionale portée par les élus écologistes qui vise à aider les associations, les bailleurs sociaux et les collectivités qui souhaitent développer les jardins de proximité, en mettant en place des subventions spécifiques.

Avec l’exemple des jardins solidaires, les écologistes démontrent que l’écologie se traduit concrètement par des actes et des projets qui contribuent à changer le quotidien. C’est le sens de notre engagement au sein du Conseil Municipal.

La Municipalité semble vouloir s’engager sur le développement de jardins partagés à Créteil. Réjouissons-nous d’avoir été entendues !

Catherine Calmet

https://europeecologiecreteil.wordpress.com/

20 janvier 2012 at 14:40 Laisser un commentaire

Articles précédents Articles Plus Récents


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 122 autres abonnés

Calendrier

juin 2017
L M M J V S D
« Mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930