Europe Ecologie Les Verts : un congrès rassembleur !

30 mai 2011 at 11:01 Laisser un commentaire

Après deux ans de situation transitoire, le congrès décentralisé d’hier a permis de faire apparaître une majorité au sein de la direction d’EELV. Précédemment chez les Verts, jamais une motion n’avait obtenu de majorité absolue sans alliance, ce qui montre à quel point l’équipe autour de Cécile Duflot et de Philippe Mérieu a réussi à rassembler très largement.

Malgré une faible participation (environ 40% sur 15.000 adhérents), les raisons en sont multiples : pas de vote à distance (électronique ou par correspondance), vote pas des plus simples, obligation de bloquer un dimanche, etc… la Motion Maintenant l’écologie remporte 50,6% des suffrages, contre 26,3% pour la Motion Construire l’Ecologie pour Toutes et Tous autour notamment de Daniel Cohn Bendit et Marie Bové, 18,7% pour la Motion Envie autour de Karima Delli et Julien Bayou et enfin 4,4% pour Objectif Terre autour de Pierre Lucot et Catherine Papyle !

Place dorénavant à la continuité de l’ouverture et au projet !

Pour info voici, la dépêche de l’AFP au sujet du congrès !

Par Julie DUCOURAU

PARIS, 29 mai 2011 (AFP) – Cécile Duflot est assurée d’être réélue secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts au prochain congrès de La Rochelle (3-5 juin), grâce à un vote très net dimanche des militants en sa faveur (50,6%), la plaçant loin devant Daniel Cohn-Bendit (26,3%).

Sur les quelque 15.000 adhérents d’EELV appelés aux urnes (deux fois plus qu’il y a deux ans), environ 40% dont beaucoup par procuration, ont voté dans une vingtaine de villes pour départager les quatre motions concurrentes.

« 60% des gens n’ont pas participé, c’est notre échec collectif », a réagi l’eurodéputé Yannick Jadot, signataire de la motion Cohn-Bendit, ne voyant « pas une bonne nouvelle » dans le fait qu' »une partie de ceux qui ont construit Europe Ecologie se retrouvent dans la minorité ».

Alors que les partisans de « Dany » pestaient contre le refus du vote électronique et des assemblées générales à parfois 150 km de chez soi, les militants ont donc voté tout l’après-midi dans des files interminables, comme à Paris-La Villette.

« Quelqu’un de normal fuit en courant! », grognait le maire de Sevran, Stéphane Gatignon, dénonçant un « bordel organisé pour décourager les militants pas aguerris ».

Au final, la motion « Maintenant! L’écologie! » de la secrétaire nationale sortante obtient 50,6%, laissant « Construire l’écologie pour toutes et tous! » du coprésident des Verts au Parlement européen à 26,3%. Suivent les motions Envie (18,7%) et Objectif Terre (4,4%%).

En Ile-de-France (plus du quart du total des militants), Mme Duflot obtient 50,2% là où le vote Cohn-Bendit était attendu. 53% en Rhône-Alpes, 47% en Pays de Loire. Consolation pour « Dany » : la première place en Alsace (38%) et un total de 100% des voix en Guyane.

« C’est une victoire pour l’écologie politique radicale et autonome », a estimé Jean-Vincent Placé, satisfait du « hat-trick » (coup du chapeau) de Mme Duflot qui sera donc élue pour la troisième fois d’affilée secrétaire nationale du parti à La Rochelle samedi prochain. « Du jamais vu », glisse ce proche, tout en essayant d’afficher « modestie, dignité et refus du triomphalisme ».

Pour lui, il s’agit désormais de « tendre la main à Dany » : « Nous allons sûrement proposer la fusion à l’ensemble des listes pour une équipe forte autour de Cécile ».

Cette option a les faveurs de M. Jadot. « La responsabilité de Cécile est d’avoir l’ensemble du mouvement rassemblé », a-t-il dit. Sur le fond, les motions semblent en effet d’accord sur l’essentiel, entre accord électoral et programmatique exigeant avec le PS, présentation d’un candidat écologiste à la présidentielle et structuration d’un mouvement coopératif.

En début d’après-midi, devant plus de 1.000 militants franciliens, la patronne des Verts depuis décembre 2006, très applaudie, avait défendu un « bilan porteur d’avenir pour l’écologie politique », appelant à ne pas céder aux « vieux démons » de la division. « Ni plébiscite, ni référendum », c’est un choix » pour « une stratégie, une cohérence et un rêve », a-t-elle dit.

Et d’en appeler à développer la « coopérative » pour les sympathisants non adhérents. Un thème cher à son concurrent Daniel Cohn-Bendit qui a voté par procuration. Lui et sa seconde de liste, Marie Bové, fille de José, entendaient « débureaucratiser » le mouvement qui n’est « pas à la hauteur de l’espoir » né des européennes de 2009, et plaidaient pour une « direction bi ou tricéphale ».

Pour Yves Contassot (motion « Maintenant! »), « les moyens tellement énormes déployés (côté Cohn-Bendit) ont pu faire illusion » sur un vote serré. Mais en fait c’était « un coup de bluff », juge l’élu parisien.

Publicités

Entry filed under: Points de vue, Sentiments de militants.

Retour sur la réunion du jeudi 5 mai ! Sortir du nucléaire ! Un impératif pour les générations futures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 122 autres abonnés

Calendrier

mai 2011
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

%d blogueurs aiment cette page :